Continuer à travailler après 60 ans : l'arbitrage cumul emploi-retraite ou surcote !

L’arbitrage entre cumul emploi-retraite ou surcote

Je vous propose de vous reporter à mes deux billets précédents :

Voici les avantages et inconvénients des deux dispositifs:

Avantages du cumul emploi-retraite =
  • cumuler les pensions de retraite avec un revenu d’activité (augmentation du pouvoir d’achat)
  • changer d’activité, de statut, de temps de travail …
  • être à l’agir des futures réformes sur la retraite

Avantages de la surcote
  • Pension de base majorée
  • Acquisition de points de retraite complémentaire pendant la durée d’assurance supplémentaire (mais pas de surcote)

Inconvénients du cumul emploi-retraite =

  • rupture du contrat de travail : il faut trouver un nouvel emploi ou que l’ancien employeur soit d’accord pour réembaucher + perte des droits liés à l’ancienneté
  • la nouvelle activité ne fait pas acquérir de nouveaux droits

Inconvénients de la surcote

  • Soumis aux aléas des réformes futures sur les retraites
  • Soumis aux aléas de la vie du contrat de travail

Surcote Retraite : les points à connaître

Surcote
articles
L. 351-1-2 et D. 351-1-4 du Code de la sécurité sociale

Majoration de la pension de retraite de base pour la durée d’assurance après l’âge minimum de départ à la retraite et la durée d’assurance requise pour le taux plein

Pour chaque trimestre accompli à compter du 1er janvier 2009 (la règle est un peu différente pour les trimestres accomplis avant) :
majoration de la pension annuelle totale = 1,25% x le nombre de trimestres supplémentaires x pension annuelle totale

Avantages de la surcote
  • Pension de base majorée
  • Acquisition de points de retraite complémentaire pendant la durée d’assurance supplémentaire (mais pas de surcote)

Inconvénients de la surcote
  • Soumis aux aléas des réformes futures sur les retraites
  • Soumis aux aléas de la vie du contrat de travail